Les initiations en magie

Les initiations en magie et sorcellerieLes sorcières sont des prêtresses de la vieille religion. Un culte répandu dans toute l'Europe occidentale jusqu'au septième siècle de notre ère, et qui n’est rien d’autre que la continuation de la religion Païenne et Celtique, bercée dans la philosophie du Chamanisme.

En vérité, la sorcière honore la nature, qui est son temple, ainsi que le féminin sacré symbolisé à travers la Déesse lunaire… Elle professe l'existence d'une énergie universelle, qui se présente sous deux aspects complémentaires, Dieu et Déesse, c'est à dire l'énergie du "masculin sacré" et du "féminin sacré" et qui sont des forces invoquées dans les pratiques de la magie et de la sorcellerie. Les sorcières initiées prennent aussi un nom mystique, et célèbrent huit sabbats par an, c'est à dire les grandes fêtes celtiques traditionnelles, plus solstices et équinoxes.

On ne s'autoproclame pas sorcier ou sorcière confirmée, on le devient progressivement par un long cheminement d'études, de travaux pratiques, et de sagesse. La magie est comme tous les arts, pour en devenir maître il faut pouvoir la dompter et l'apprivoiser. Pour cela il faudra suivre un long cheminement initiatique.

Avant de commencer un parcours initiatique il faut déjà se poser une question essentielle qui est de savoir si on a envie de suivre la tradition dite "ancienne", ou une tradition initiatique plus "moderne". Et risquer dans le second cas de tomber dans ce qu'on nomme le "folklorisme".

La sorcellerie et la magie font partie des plus vieilles sciences divines du monde. C’est donc à la sorcière ou au sorcier de s’adapter à cet art. Il ne faut surtout pas essayer d’adapter la magie à notre culture moderne ou à notre éducation, ceci afin d’éviter de tomber dans une magie complètement folklorique et dénuée de tous effets et de toute sagesse… Il ne faut également pas confondre la magie et la Wicca, même si l'un est souvent associé à l'autre, la magie est avant tout un art initiatique et secret de la nature, tandis que la Wicca en est la sagesse et la philosophie qui en découle...

 

Les différents types d'initiations

Il existe plusieurs chemins pour s'initier aux arts occultes de la magie et de la sorcellerie :

L'auto-initiation, c'est à dire s'initier seul et à travers de bons livres. Le seul avantage que ce cheminement propose est qu'on peut évoluer à son propre rythme. Mais on se sent aussi assez vite bloqué dans son parcours initiatique, car la plupart des livres qui traitent de magie ne survolent cet art que de manière assez basique. Bien souvent ces livres ne dépassent pas le premier degré de l'initiation... De plus au niveau de la pratique il n'y aura personne pour vous conseiller, vous guider, vous évaluer, et surtout corriger vos erreurs...

L'initiation avec un Mentor est quant à elle plus basée sur la tradition dite "orale". Ce type d'initiation n'est possible que si il y a une parfaite confiance et complicité entre l’apprenti et son mentor. Le grand avantage de ce cheminement initiatique est qu'il est beaucoup plus motivant, et peut créer un puissant lien d'amitié... Avec un Mentor vous aurez, de manière régulière, des réponses à toutes vos questions, ainsi qu'un excellent suivit au niveau de la pratique... Par contre ce cheminement demande beaucoup d'implication de soi et de disponibilité.

L'initiation au sein d'un Coven. Si vous vous intégrez assez facilement dans un groupe, alors pourquoi ne pas tenter l'initiation par un cheminement dans un "Coven", c'est à dire dans un groupe de sorciers et de sorcières déjà initiées. L'avantage est que vous êtes continuellement entraîné par la motivation du groupe. Mais dans ce type de cheminement il faut aussi rester assez prudent, car on peut également tomber dans un milieu aux comportements "sectaires", et n'ayant aucun lien avec la véritable philosophie et sagesse des maîtres initiés dans les arts secrets de la magie. Ce genre de milieux sectaires est assez facile à reconnaître car leurs principes fonctionnement sont basés sur des "valeurs" en osmose avec l'argent et le pouvoir. Par prudence ne vous engagez jamais dans un Coven qui est dirigé et est sous la domination d'une seule personne. Un véritable Coven est avant tout un lieu de partages où chaque membre participe à la vie de celui-ci... Evitez également tous les prétendus Coven qui vous proposent des cours initiatiques dans lesquels il faut payer une somme assez conséquente. L'initiation aux arts de la magie, ainsi qu' à la découverte de sa sagesse, sont des actes d'amour et de partages, qui ne sont la propriété de personne. L'initiation se transmet de manière complètement gratuite, uniquement par conviction et par amour des arts secrets de la nature et de sa magie...

 

Les trois degrés d'initiations dans les arts de la magie

Il y a peu de personnes qui connaissent vraiment les trois degrés initiatiques de la magie. Pourtant ces trois degrés de parcours initiatiques se retrouvent également dans d'autres secteurs tels que celui de la Franc maçonnerie, des Roses croix, etc... Chaque degré d'initiation comprendra toute une série d'enseignements théoriques et pratiques, et se clôturera à chaque fin d'étape par un rituel de passage. Ce serait une grosse erreur de pratiquer un quelconque rituel de passage avant de commencer son parcours initiatique. Imaginez un peu si l'on vous donnait une voiture avec la permission de rouler, sans avoir passé votre permis de conduire ! En magie les rituels de passages peuvent, à chaque étape, être comparés à une sorte d'ordination de titre...

Pour résumer, voici un petit descriptif des trois degrés d'initiations, avec leurs rituels de passages appropriés :

Le premier degré comprend l'étude de la magie naturelle. Le rituel de passage et d'engagement qui lui est associé sera "la Nomination", c'est à dire acquérir son nom de sorcière. Au bout de ce parcours initiatique, l'adepte obtient le titre de Sorcier, ou Sorcière, confirmé(e) du premier degré.

Le second degré comprend l'étude de la magie cérémonielle. Le rituel de passage qui lui est associé sera "la Dédication", c'est à dire faire ses vœux vis à vis de la Déesse. Au bout de ce parcours initiatique, l'adepte obtient le titre de Sorcier, ou Sorcière, confirmé(e) du deuxième degré.

Le troisième degré de l'initiation comprend l'étude de la magie Céleste ou Divine. Le rituel de passage qui lui est associé sera "le Grand Rituel", c'est à dire acquérir la connaissance de la présence du féminin et du masculin sacré dans notre univers ! Au bout de ce parcours initiatique, l'adepte obtient le titre de Grand Prêtre ou de Grande Prêtresse.

Vous pouvez découvrir les trois rituels de passage en cliquant sur les liens ci-dessous :

rituel de nomination à l'école des sorcières rituel de dédication à l'école des sorcières Grand Rituel à l'école des sorcières